Accueil / Articles / GNU/Linux / Réveiller l'ordinateur à distance

Réveiller l'ordinateur à distance

Pré-requis

Pour pouvoir réveiller votre ordinateur, il vous faudra:

  • Une carte-mère capable de démarrer par le réseau (désormais courantes). Il faudra aussi s'assurer que le démarrage par le réseau est autorisé dans le BIOS.
  • Une carte réseau capable de recevoir des signaux Wake On Lan
  • Un routeur capable de relayer les paquets magiques Wake On Lan (une freebox par exemple)

WakeOnLan sous linux

La carte réseau reçoit des signaux par le biais de paquets dits “magiques”.

Pour que la réception soit effective, il faudra s'assurer qu'elle est bel et bien activée sur la carte. Or, pour des raisons de sécurité (que la démarche reste volontaire), il est courant que le système désactive la fonctionnalité.

Il est possible d'en vérifier la configuration à l'aide de la commande ethtool:

$ ethtool eth0

Settings for eth0:

...

Auto-negotiation: on

Supports Wake-on: g

Wake-on: d

Link detected: yes

Il faudra que les deux valeurs surlignées soient placées à g. Dans notre cas, nous constatons que le réveil par le réseau est possible mais désactivé ( Wake-on: d , soit disabled). Il nous faudra donc activer ce support, toujours à l'aide de la commande ethtool:

$ ethtool -s eth0 wol g

Désormais, tout devrait être activé:

$ ethtool eth0

Settings for eth0:

...

Supports Wake-on: g

Wake-on: g

Link detected: yes

Tout est maintenant prêt pour un démarrage par le réseau. Afin de systématiser l'activation au démarrage du système, on pourra exécuter la commande à chacun des démarrages du système.

Pour ce faire, on créera un fichier /etc/init.d/wol.sh, qui contiendra la commande d'activation:

$ echo “ ethtool -s eth0 wol g” > /etc/init.d/wol.sh

La commande Debian update-rc.d permet enfin de mettre à jour les scripts aux différents niveaux de démarrage:

$ update-rc.d -f wol.sh defaults 21

Configurer le réseau (freebox)

Le réveil à distance s'effectue par l'envoi de paquets magique.

Pour que le paquet parvienne jusqu'au réseau interne, il faudra que le routeur fasse transiter le paquet à l'intérieur du réserau. Pour cette raison, nous devons autoriser le relai de paquet WakeOnLan. Avec une Freebox, l'opération est possible dans l'espace abonné

Réveiller l'ordinateur

Liens utiles

  • wlug.org.nz : Une note en anglais sur les spécificités d'activation du WakeOnLan sous Linux.

Commentaires

%login_link_starAuthentifiez vous ou créez un nouveau compte utilisateur pour commenter.